As-tu déjà médité la Parole de DIEU par toi-même???

Le postulat de départ est simple : crois-tu en tout ce que tu crois après avoir pris le temps de méditer la Parole de DIEU contenue dans la Bible par toi-même ou alors est-ce parce que cela t’a été enseigné ainsi?

Finalement comment méditons-nous la Parole de DIEU : avec l’humilité de laisser LE SAINT ESPRIT nous conduire dans toute la Vérité en réformant notre compréhension ou alors nous attachons-nous à ce que nous avons reçu comme enseignements et par conséquent à la manière de voir qui est pour le coup fonction de la dénomination de laquelle nous nous réclamons ou encore de l’église locale que nous fréquentons?

Si je peux partager ce massage aujourd’hui c’est parce que je suis moi-même dans cette démarche. Depuis quelques temps, je prends conscience que je crois encore en beaucoup de choses non toujours parce que j’ai laissé DIEU LUI-Même m’enseigner ainsi en méditant Sa Parole mais parce que je suis restée à ce que j’ai reçu il y a deux ans, il y a un an, il y a un mois, comme enseignement. Le point n’est pas de ne pas être enseignable parce que je reconnais que DIEU a fait des dons à l’Eglise savoir les ministères dont nous parle Éphésiens chapitre 4 au verset 11, passage que j’invite chacun à MÉDITER PAR LUI-MÊME, mais d’aller plus loin dans notre attitude de disciples de JÉSUS CHRIST.

J’ai du coup été lassée et comme frustrée de réaliser que tel enseignement d’hier n’était pas totalement correct par rapport à ce que la Parole de DIEU stipule clairement et à ce moment-là, LE SEIGNEUR ÉTERNEL dans Sa justice n’a pas pointé les autres du doigt mais moi pour me pousser à avoir une attitude différente afin de méditer par moi-même et d’oser remettre en cause ce que je pensais jusqu’ici s’IL me prouve le contraire dans Sa Parole qui est ESPRIT et VIE.

C’est pourquoi j’aimerais aborder 3 points qui sont essentiels afin que chacun se demande si sa position est basée sur une étude personnelle de la Parole de DIEU uniquement ou alors s’il est question du fruit de différents enseignements qu’il a reçus ?

Qu’est ce que la repentance? La véritable question est : TA compréhension de la repentance est-elle en accord avec ce que LE SEIGNEUR DE GLOIRE nous révèle dans Sa Parole contenue dans la Bible? Pourrais-tu donner deux, trois passages dans la Bible, compris dans leur contexte, pour appuyer ta réponse?

Qu’est ce que la grâce?
Beaucoup dirons que la définition de la grâce est la « faveur imméritée ». Soit mais encore? Il y a un passage des Ecritures dont je n’entends pas souvent mentionné quand j’entends des personnes me parler du fait que nul n’est parfait et que tout n’est que grâce et ce passage est le suivant :

Tite chapitre 2 verset 11 à 14  11 Car la grâce de Dieu, pour le salut de tous les hommes, a été manifestée; 12 Et elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre, en ce présent siècle, dans la tempérance, dans la justice, et dans la piété; 13 En attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ, 14 Qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité et de nous purifier, et de se former un peuple particulier, zélé pour les bonnes œuvres.

Que comprenons-nous à la lecture de ce passage? Pouvons-nous sincèrement et avec vérité de coeur lire le chapitre 2 de l’épître à Tite et parvenir à la conclusion selon laquelle le chrétien devrait continuer d’accepter d’être esclave du péché dans différents domaines de sa vie? Ne venons-nous pas de lire que la grâce de DIEU nous enseigne justement à renoncer à l’impiété, au péché au milieu même de ce présent siècle mauvais dans lequel nous vivons?  Que nous en semble-t-il?

Pour finir, le point le plus grave à mon sens parmi les trois car il touche clairement au salut en JÉSUS CHRIST en ce que nous présentons la vérité de DIEU de manière humaniste en prenant le soin de ne pas froisser les hommes mais ne devrions-nous pas surtout nous soucier du salut éternel de leurs âmes?

Notre évangélisation est-elle toujours identique à ce que nous lisons dans la Bible?

Quand il est question de la grâce de DIEU qui conduit à la repentance, de la foi véritable, de la conversion en se détournant de ses péchés, de la nouvelle naissance en JÉSUS CHRIST, du fait de naître de DIEU, nous avons tout résumé en :

« Qui veut inviter JÉSUS CHRIST dans son coeur? »

Où avons-nous lu une telle invitation dans le livre des Actes des apôtres par exemple? Ainsi il n’est pas étonnant d’entendre « JÉSUS t’aime, IL veut que tu L’invites dans ton coeur et IL va changer ta vie »… rien ne nous gêne? Lisons l’évangélisation faite par notre SAUVEUR JESUS CHRIST LUI-même dans les jours de Sa chair et dites-moi s’il ne nous semble pas y avoir un grand fossé tout compte fait?

Nous parlons à quelqu’un dans la rue et nous voulons prier pour cette personne parce qu’elle a « accepté JÉSUS dans sa vie » mais qu’est ce que cela signifie au juste? Bien des fois certaines de ces personnes qui après avoir « accepté JÉSUS CHRIST dans leur coeur », n’ont pas été convaincus de péché au point de dire « mais je ne suis pas quelqu’un de mauvais, je n’ai jamais été quelqu’un de mauvais car je n’ai pas tué ou alors volé »…. Rien ne nous gêne là encore?

Gardons toujours en tête une chose : en tant qu’homme nous annonçons le ROYAUME DE DIEU et ensuite c’est LE SAINT ESPRIT QUI Seul vient convaincre les cœurs en attestant que ce qui est dit est LA VÉRITÉ et par conséquent

étant donné que JÉSUS CHRIST est mort pour les hommes pécheurs alors celui/celle que L’ESPRIT DE VÉRITÉ convainc réalise – non plus intellectuellement seulement – en vérité qu’il est pécheur et condamné à juste titre à la mort éternelle et c’est à ce moment là qu’il considère le don ineffable de la vie éternelle en JÉSUS CHRIST.

Maintenant pour être juste selon DIEU je dois préciser qu’il n’y a pas de message type à dire aux gens mais simplement laissons-nous conduire par LE SAINT ESPRIT QUI nous donnera de rendre justice à Sa Parole et d’honorer Son nom en parlant Sa Vérité dans le but que les hommes soient sauvés.

Témoignage : LE SAINT ESPRIT est LE MEILLEUR de tous les enseignants et doit être notre PREMIER enseignant avant les hommes

Je m’étais toujours considérée comme quelqu’un de bien. Consciente de ne pas avoir été parfaite mais tout de même j’étais « bien meilleure que le pédophile » pensais-je (c’était pour moi le crime le plus grave et avant de me convertir à JÉSUS CHRIST j’étais pour la peine de mort pour les pédophiles… Rappelons que je pensais selon MA propre justice et non selon DIEU). J’étais une personne plutôt respectueuse à bien d’égards sauf que lorsque j’ai réellement entendu quelqu’un prêché (cela m’était déjà arrivé à plusieurs reprises auparavant mais je pense que je n’y comprenais pas grand chose) j’avais été convaincue que j’étais une personne mauvaise qui méritait la mort. Je ne saurai l’expliquer surtout que ce jour-là cette personne n’avait pas mentionné le jugement de DIEU à venir mais elle prêcha sur la paix véritable qui ne se trouve qu’en JÉSUS CHRIST.

Elle nous a ensuite parlé de la repentance parce qu’il y avait déjà dans mon coeur ce BESOIN de demander pardon à DIEU pour toute ma vie que je considérais bonne jusqu’à quelques heures avant que LE SAINT ESPRIT ne me convainque de péché. Le travail du SEIGNEUR JÉSUS CHRIST a ensuite continué et cette personne venait chez nous pour nous enseigner la Parole de DIEU et nous restions chacun à littéralement dévoré la Bible. Je me souviens que je passais les épreuves du baccalauréat et c’est à peine si j’avais encore envie de réviser parce que je ne voulais faire qu’une chose lire ma Bible (précisons que j’ai tout de même révisé et eu mon examen par la grâce de DIEU).

Pendant 2 mois ou plus ma famille et moi sommes restés à la maison et je vous assure que nous avons vécu DIEU : c’était inouï. Chacun découvrait la Parole de DIEU en lisant et expérimentait ce DIEU VIVANT tel décrit dans les Ecritures. 

Maintenant si j’avais rejoins une église baptiste quelques jours après avoir cru en LE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST j’aurais sans doute adhéré à l’enseignement selon lequel les dons de L’ESPRIT mentionné dans 1 Corinthiens chapitre 12 avaient cessé mais là, nous étions à la maison, sans rien savoir des différents courants dans la chrétienté et nous avons expérimenté les dons de L’ESPRIT.

Notre sentiment fût une grande paix et dans le même temps une grande interrogation parce que nous ne savions pas du tout de quoi il s’agissait. C’est alors que cette personne qui était venue nous annoncer la paix avec DIEU en JÉSUS CHRIST (Méditer Éphésiens chapitre 2) nous a demandé de lire 1 Corinthiens chapitre 12 parce que nous ne faisions qu’expérimenter ce que DIEU a dit dans Sa Parole. C’était simplement glorieux.

Nous avons ensuite, ma famille et moi, rejoins une assemblée quelques temps après et nous en sommes partis assez vite parce que nous ne comprenions pas que les chrétiens puissent murmurer contre les autres et aussi que les autres ne se réjouissent pas de ce que DIEU nous avait visités. Cela suscita de la jalousie, nous entendions des paroles qui nous attristèrent et une nuit, nous nous sommes tous parlés et chacun exprima ne plus vouloir s’y rendre. Nous étions un peu attristés parce que nous avions entendu qu’un chrétien devait forcément rejoindre une église locale sans trop comprendre pourquoi alors nous avons prié à DIEU QUI était venu nous chercher dans l’errance du péché en LUI demandant de ne pas nous abandonner.

Nous avons encore continué à vivre quelques semaines dans cette gloire – je pèse littéralement mes mots – jusqu’à ce que nous rejoignons une assemblée afin de faire une déclaration publique devant les hommes (comprendre « accepter JÉSUS CHRIST dans nos cœurs ») sur les conseils que nous avions reçus des hommes qui étaient chrétiens depuis longtemps alors nous y accordions du crédit. Nous y sommes allés et petit à petit j’ai commencé à pensé selon les enseignements que je recevais, les différents livres que je pouvais lire et non plus selon la Parole de DIEU comme au tout début.

Il y a une chose par exemple qui me marqua ou me choqua c’était le fait de découvrir que les chrétiens écoutaient la musique mondaine. Ce fût un choc car je n’avais pas reçu l’enseignement d’un homme, personne ne m’avait vraiment parlé à ce sujet mais j’eus un dégoût pour la musique profane qui était dans le passé comme une drogue et pour moi, tous les chrétiens avaient forcément vécu cela. Je n’étais pas capable de l’expliquer car il n’y en avait pas besoin étant donné que cela était logique : les chrétiens ne peuvent pas écouter de la musique profane mais je déchantais très vite en entendant les propos de certains chrétiens qui fréquentaient le milieu chrétien (comprendre les églises locales) depuis longtemps. Je ne comprenais même pas le fait qu’il faille l’expliquer parce que c’était évident comme le fait de ne plus avoir de petit copains/petites copines maintenant que nous étions chrétiens mais là encore la réalité était tout autre au milieu des chrétiens 🙁

J’étais étonnée de voir que les chrétiens pouvaient assez vite s’ennuyer de s’émerveiller autour du nom du SEIGNEUR JÉSUS CHRIST alors que je trouvais que le temps manquait pour parler de LUI tellement il y avait des choses à dire. Avec le temps je me suis finalement fondue à mon milieu spirituel ambiant et ai oublié comment j’avais reçu la Parole au début.

Maintenant mon PAPA ne veut pas que je vive dans le regret du passé, dans la nostalgie étant donné qu’IL est LE MÊME hier, aujourd’hui et éternellement. IL attend de moi que je revienne à LUI pour placer Sa Parole au dessus de tout ce que je crois et de LE laisser réformer mes voies selon LUI.

Cela commence par le fait de méditer par soi-même la Parole de DIEU, ce qui implique prendre le temps pour cela. N’attendons pas que DIEU le fasse pour nous car IL a déjà tout accompli en JÉSUS CHRIST et si nous le croyons vraiment alors prouvons le en changeant notre approche de la Vérité de DIEU contenue dans la Bible...si nous croyons vraiment que c’est la Vérité de DIEU.

Lire les notes :

– LES CONDITIONS A REMPLIR POUR ÊTRE DISCIPLE

– RENONCER A TOUT 

2 Comments on As-tu déjà médité la Parole de DIEU par toi-même???

  1. Bonjour,
    Je vis une expérience tout à fait similaire. Il y a 3 ans quelque chose m’a convaincu d’être un pêcheur depuis toujours, de mériter l’enfer et d’être irrémédiablement perdu. J’en suis tombé à plat ventre et ai imploré Dieu. Je ne sais plus si ce fut le jour même ou un ou deux jours après, en essayant de rechercher sur internet ce qui m’étais arrivé, dans une vidéo à la fin d’un discours sur l’eschatologie, l’orateur a annoncé la bonne nouvelle (il le fait dans chacune de ses vidéos) : « Jésus-Christ a racheté les pêcheurs par Sa mort sur la croix ». J’avais trouvé mon Sauveur. Jésus-Christ. Je connaissais bien sûr Son Nom mais n’avais jamais compris ce qu’Il avait fait (et ce qu’Il fait encore, mais cela je l’ai appris après et je l’apprends tous les jours).
    Je ne comprends pas ces églises où les gens parlent « d’accepter » le Seigneur car j’ai eu plutôt l’impression de ne pas avoir eu le choix tel un homme qui se noie et auquel on tend la main pour le sauver. Je crois que c’est plutôt Dieu qui par Sa grâce a bien voulu nous accepter car nous ne le méritions pas, et que nous n’avons fait que le « recevoir ». Dans ces églises, jamais un mot sur la repentance, alors que pour moi ce fut l’expérience la plus forte (au même titre que la première révélation de Jésus comme mon Sauveur). Dans les témoignages jamais un mot sur le jour de la repentance mais plutôt sur le jour de leur baptême. Moi j’estime avoir été baptisé le jour où j’ai eu cette première révélation même si je me suis fait baptiser trois mois après ma conversion. Je ne fréquente pas les églises car pour l’instant je suis toujours parti des cultes ou des réunions le coeur attristé. Je recherchais plutôt des enseignements sur internet et lisait beaucoup la Bible. Et puis il y a un an, j’ai découvert sur internet des enseignements « christocentré » dans lesquels j’ai retrouvé ce que je ressentais dans le « monde chrétien » et ce que j’avais déjà pu goûté avec le Seigneur et qui m’ont apportés plusieurs nouvelles révélations de Jésus et commencer à vivre avec Lui, je veux dire en Lui, par Lui, pour Lui. Cela ne s’arrête jamais, Il est merveilleux. Merci Seigneur.
    « Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante, qui augmente son éclat jusqu’à ce que le jour soit en sa perfection. » (Prov. 4:18)

    • Je voulais ajouté ceci. Lorsque j’ai vu le Seigneur comme mon Sauveur pour la première fois, j’ai été stupéfait de réaliser combien Il devait m’aimer pour venir chercher quelqu’un comme moi et me pardonner (je me suis vu tellement pourri, déchu, condamnable et impardonnable pour qui j’étais et l’existence que j’avais vécue jusqu’à ce jour de repentance). Je l’avais un peu oublié. J’étais plus centré sur l’amour que je croyais avoir pour Lui jusqu’à ce que l’approche des enseignements christocentriques me rappelle qu’Il nous a aimé en premier et que c’est cet Amour, qu’Il est par nature, et qu’Il nous donne, que nous sommes amenés à manifester.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.