Connais ton ennemi et NE COMBATS QUE LUI – extrait du livre Le Combat Spirituel Pratique par la Prière par Zacharias Tanee Fomum

Nous avons affaire au monde spirituel. Pour être engagé dans le combat spirituel, il nous connaître qui est notre ennemi.

La Bible dit : « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes » (Éphésiens 6 : 12). « Votre adversaire, le diable rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme. » (1 Pierre 5 : 8-9). « Résistez au diable, et il fuira loin de vous. » (Jacques 4:7)

Notre ennemi, c’est le diable. Il est assisté par les dominations, les autorités, les princes de ce monde des ténèbres, les esprits méchants dans les lieux célestes, les démons, et ainsi de suite. Le diable pourrait utiliser des êtres humains, mais l’être humain ne constitue pas notre ennemi. Nous ne devons pas lutter avec les hommes. Nous ne devons pas haïr les hommes. Nous ne devons pas résister aux hommes. Nous devons réserver toutes nos armes contre le diable. Notre ennemi n’est pas le capitalisme ou le communisme ou le socialisme. Notre ennemi, c’est le diable. Il pourrait utiliser ces choses, mais ces choses en elles-mêmes ne sont pas l’ennemi. Il pourrait utiliser le catholicisme, le protestantisme, le pentecôtisme, etc., mais notre ennemi n’est aucune de ces religions. Il pourrait utiliser un Allemand, un Américain, ou un Africain pour accomplir un quelconque de ses desseins, mais ces gens qu’il utilise ne constituent pas l’Ennemi. L’Ennemi, c’est le diable.

Si notre ennemi c’est le diable lui-même, alors celui qui fera le plus de progrès, guerroiera contre le diable et se concentrera sur le diable. Il ne gaspillera pas ses coups ailleurs.

Ceux qui, au lieu de lutter contre le diable luttent contre les gens qu’il a utilisés ou qu’il est en train d’utiliser, sont inconsciemment tombés entre ses mains.

LE DIABLE OEUVRE POUR S’ASSURER QUE LES CROYANTS LIVRENT LA GUERRE L’UN CONTRE L’AUTRE AU LIEU DE LUTTER CONTRE LUI. EN FAISANT CELA, IL EST LIBRE DE CONTINUER A ATTAQUER LES SAINTS.

Prenons l’exemple où il pousse un croyant à mentir contre un autre croyant. Celui contre qui le mensonge est dit en est mis au courant :  » Untel a dit des mensonges contre toi ».

S’il est sage, il dire « satan a attaqué mon frère, il l’a vaincu et l’a poussé à commettre ce péché terrible de mensonge. Il est en mauvaise posture, puisqu’aucun menteur n’héritera le royaume des cieux. Je vais me venger. Je vais attaquer l’Ennemi. Je vais prier« .

intercessionIl se serai alors mis à prier et aurait prié : « satan au nom de JÉSUS, je réduis à néant ton activité dans la vie de mon frère. Tu l’as séduit à mentir. Au nom de JÉSUS, je le libère de tes griffes ».

Il aurait dû continuer à prier : « Au nom de JÉSUS, je le libère des chaînes de satan. Mon frère X, au nom de JÉSUS, je te libère de la puissance de satan. au nom de JÉSUS je te donne un coeur repentant, et au nom de JÉSUS, je t’impartis l’esprit de repentance ».

Il devrait continuer à prier : « SEIGNEUR, mon frère X a été attaqué par le diable. Il l’a poussé à mentir. Son salut est en jeu, car il peut mourir sans se repentir. SEIGNEUR, détruis cette oeuvre de satan. SEIGNEUR, donne-lui de se repentir. SEIGNEUR, ouvre ses yeux pour qu’il voie son péché. SEIGNEUR, donne-lui le don de la repentance et pousse-le à voir son péché, à le confesser, à l’abandonner et à chercher la restauration de TOI. SEIGNEUR, fais qu’après sa repentance, il accomplisse la restitution nécessaire ».

Cette bataille, à trois niveaux :

  1. devant LE SEIGNEUR,
  2. contre le diable et 
  3. en faveur de la personne

portera des résultats.

C’est ainsi que les choses devraient être mais ce n’est pas souvent le cas. Souvent, lorsqu’un frère entend qu’un mensonge a été dit contre lui, il oublie que le diable est dans les parages et veut utiliser la situation. Il peut pousser le frère à penser ceci :

« Un mensonge a été dit contre moi. ma réputation est ternie. Je vais faire quelque chose à ce sujet. je ne verrai plus ce frère. Je ne lui parlerai plus. je me tiendrai à distances. J’exposerai ses faiblesses. Puisse-t-il ne pas prospérer, puisse un malheur s’abattre sur lui, afin qu’il sache qu’il a menti et ainsi de suite ».

Pendant que de telles pensées négatives le remplissent, il devient progressivement amer et il est hors de contact avec DIEU. Le diable a ainsi séparé deux personnes de la communion avec DIEU, car il ne peut pas y avoir de communion entre LE SEIGNEUR et l’homme dont l’esprit est amer, sans pardon et vindicatif. Le diable pourrait continuer à œuvrer en poussant le menteur à répandre plus de mensonges. Le résultat est qu’on pourrait bientôt avoir une communauté chrétienne sous la puissance de la mort.

Ceci arrive toujours lorsqu’un croyant fait d’un autre un ennemi et ne voit pas que c’est satan qui est l’Ennemi.

Réserve tes coups à l’Ennemi. Il n’est pas de chair et de sang. Il est invisible. Tout ce qui est chair et sang n’est pas l’Ennemi. Cela peut être utilisé par l’Ennemi, mais le vrai ennemi est invisible.

Lutte contre lui dans la prière. Lorsque tu l’auras renversé sur le plan invisible, tu verras des changements dans le visible. Lorsque tu l’auras renversé dans le monde spirituel, tu verras l’évidence de son renversement dans le monde physique.

Si un homme vole, vois au-delà de l’homme. Vois le diable qui l’a poussé à voler et lutte contre lui. Ne lutte pas contre ton frère. il est ton frère.

LE SEIGNEUR aime les pécheurs, sans aimer leur péché. Tu peux dire :

« Mon bien-aimé frère a commis un péché grave. Je l’aime. Je haïrai le diable qui ‘la conduit à ce péché. Je manifesterai ma haine contre lui en ne me permettant jamais de tomber dans un péché quelconque. je lutterai pour mon frère en attaquant le diable partout où je le rencontrerai« .

Prenons une autre situation d’un frère qui comprend une doctrine différemment de toi. Sa pensée pourrait être fermée à ce qu’il n’a pas pleinement compris. Il y a trois choses possibles : 

  • Tu peux repousser la frère comme étant hérétique et le livrer au diable.
  • Tu peux prier pour lui jusqu’à ce qu’il voie.
  • Tu peux lui rendre un ministère de réconciliation.

La première méthode avancera la cause de satan. La deuxième et la troisième le renverseront. Amen.

N’attaque QUE L’ENNEMI

Si ta femme est entêtée, ne la hais pas. Mais hais l’ennemi qui l’a rendu têtue. Prie qu’elle soit délivrée de l’entêtement. Reconnais que l’entêtement est une oeuvre de satan et détruis-la. Ne t’en va pas dans la colère. Tu ne feras que donner au diable davantage lieu de l’attaquer et de la contrôler. Si elle est désordonnée, libère-la de l’esprit de désordre, mais ne lutte pas contre elle.

Elle n’est pas ton ennemi. Ton ennemi, c’est satan, et il est juste en train de l’utiliser.

Si ton mari est un alcoolique, ne perds pas ton temps jour après jour à lui dire combien il est corrompu. Ceci ne t’aidera pas. Attaque celui qui est derrière l’alcoolisme. Attaque celui qui le séduit à boire. Lorsque la puissance du diable dans sa vie aura été brisée, l’alcoolisme prendra fin. Si par contre tu l’attaques, l’insultes et l’exposes avec colère, tu ne seras qu’en train de livrer un combat spirituel avec une arme charnelle. Cela ne réussira pas. C’est comme si on utilisait un bâton pour chasser les démons d’une personne.

Tu blesseras la personne, mais les démons ne se soumettent pas à la bastonnade. Ils se soumettent à la prière. Ils se soumettent à l’autorité de CHRIST dans le croyant libéré à travers la parole prononcée.

Les démons entendent

Les démons sont des êtres-esprits et ils entendent. Ils entendent comme s’ils avaient des oreilles physiques. Le plupart du temps, ils resteront jusqu’à ce qu’ils soient forcés de s’en aller. Ils sont forcés de s’en allés par la présence ou par la parole d’autorité d’un croyant. Il y avaient des démons qui criaient et sortaient des gens dès qu’ils voyaient JÉSUS. D’autres ne bougeaient pas jusqu’à ce qu’IL leur dise de sortir des gens, et il y en avait qu’IL devait faire sortir de force, car ils essayaient de résister.

Les démons résisteront aussi longtemps qu’ils le pourront. Ceux qui marchent proches du SEIGNEUR refléteront la puissance de CHRIST de telle manière que les démons se manifesteront à leur vue ou se manifesteront à leur commandement. La plupart du temps, ils se manifesteront, mais ne s’en iront pas jusqu’à ce qu’ils soient forcés par une parole de commandement. Ces croyants qui ne parlent pas aux mauvais esprits, leur commandant de se manifester et de s’en aller, ne verront pas la délivrance de plusieurs personnes.

UNE PARTIE DES RUSES DE L’ENNEMI CONSISTE A S’ASSURER QUE LA PLUPART DES CROYANTS NE COMMANDENT PAS A SATAN, A SES AGENTS ET A SES ACTIVITÉS DE S’ARRÊTER.

Prier LE PÈRE et détruire l’ennemi

Le croyant priera au nom de JÉSUS, demandant au PÈRE de faire ce que seul LE PÈRE peut faire contre le diable, ses plans, sa stratégie et son armée. Ceci est un aspect du combat spirituel.

Le croyant doit aussi s’adresser directement au diable, à ses agents ou à la situation créée par eux. JÉSUS avait demandé aux disciples de guérir les malades et non de LE prier de guérir les malades.

Les disciples comprirent ceci, et lorsque Pierre rencontra le boiteux à la porte du temple appelée la Belle, il ne pria pas. Il commanda. Il dit :  » Je n’ai ni argent, ni or; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de JÉSUS CHRIST de Nazareth, lève-toi et marche. » (Actes 3 : 6). L’homme marcha.

A Énée, Pierre dit : « JÉSUS CHRIST te guérit, lève-toi, et arrange ton lit. » (Actes 9 : 34). Il se leva aussitôt.

Le croyant doit se baigner quotidiennement dans la prière, et, lorsqu’il confronte une situation de conflit, il doit alors se tourner vers la situation et prononcer la parole d’autorité au lieu d’implorer DIEU.

L’AUTORITÉ A ÉTÉ DONNÉE AUX SAINTS. DIEU S’ATTEND A CE QU’ILS L’UTILISENT. DANS L’UTILISATION DE L’AUTORITÉ, ILS PARLERONT IMMANQUABLEMENT. QU’ILS PARLENT ET CELA S’ACCOMPLIRA.

allons plus loinLire  aussi un autre extrait du livre : Les réunions de prière de DIEU ou de l’homme?

Lire aussi les notes suivantes :

Comment satan fait obstacles à nos prières

IL est venu libérer les captifs

 

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.