Examiner chaque chose DANS LE BUT DE RETENIR CE QUI EST BON

À l’heure de grande confusion dans laquelle nous vivons, il est important d’être vigilant, prudent d’autant plus que cette confusion est même présente au sein de la chrétienté. Il faut veiller, faire attention à ce que nous laissons entrer en nous car tout ce que j’entends/je lis est une semence. Le croyant ne peut de fait pas s’offrir le luxe d’être naïf.

Proverbe chapitre 14 verset 15 Celui qui manque d’expérience croit tout ce qu’on dit, mais l’homme avisé est attentif à ses pas.

Toutefois, si ce dernier ne veille pas, il peut se retrouver à l’autre extrême de la naïveté en pensant que la finalité est d’examiner chaque chose, oubliant ainsi de RETENIR ce qui servira à l’édifier.

Examiner : regarder attentivement quelque chose, quelqu’un, pour en fixer les détails, pour reconnaître, remarquer quelque chose de particulier (dictionnaire Larousse).

Qu’est-ce qui me motive dans la démarche d’examen d’une parole : est-ce déceler ce qui est faux ou alors chercher ce qui est à retenir pour mon édification?

Il est possible de ne pas se rendre compte et de finir par examiner ce que disent les frères et soeurs, ce qui est dit lors d’un enseignement en réussissant à relever ce qui est faux sans être à même de retenir quelque chose pour notre édification car notre inclinaison intérieure penchant plus du côté de « qu’est-ce qui est faux, où est la fausse doctrine? » plutôt que du côté de « que puis-je retenir qui servira à ma croissance en CHRIST? »

Tout est une question de disposition de coeur et quelque part d’humilité. L’humilité qui consiste à réaliser que DIEU peut se servir de TOUT et de TOUTE personne pour nous enseigner, y compris même d’une personne qui doctrinalement est dans l’erreur.

Exemple : lors d’un échange avec un témoin de Jéhovah (TJ) au cours duquel chacune des parties restait persuadée que l’autre était dans l’erreur, une question m’a fait me remettre en question car cette personne mettait en exergue le fait que nous chrétiens ne prenions pas au sérieux la recommandation de JÉSUS CHRIST savoir « ALLEZ, faites de toutes les nations Mes disciples… » Matthieu chapitre 28 alors qu’eux le font.

Bien que considérant les TJ comme étant dans l’erreur en ce qu’ils nient la divinité de JÉSUS, j’ai retenu quelque chose de cet échange pour mon édification savoir si je suis autant persuadée que je le dis qu’il n’y a de salut qu’en JÉSUS CHRIST alors comment se fait-il qu’annoncer la bonne nouvelle à tous les hommes ne fasse pas partie de mon style de vie?

Romains chapitre 10 versets 13 à 17 13 Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.14 Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche?15 Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés? selon qu’il est écrit : Qu’ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles!16 Mais tous n’ont pas obéi à la bonne nouvelle. Aussi Ésaïe dit-il: Seigneur, Qui a cru à notre prédication?17 Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ.

Il n’est pas question de fermer les yeux sur ce que nous savons être incorrect au regard de la Parole de DIEU contenue dans la Bible, non. Il est plutôt question d’avoir les motivations justes qui auront pour conséquence que notre amour pour la vérité de DIEU sera manifeste en ce que nous prendrons toujours position pour elle en disant clairement ce qui est biblique de ce qui ne l’est pas tout en gardant en tête que de cette conversation, de ce texte, de cet enseignement, nous pouvons retenir quelque chose de bon pour mon édification. Examinons toute chose pour RETENIR CE QUI EST BON.

je serre ta parole pour ne pas pécher

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.