Ta lumière ou la Sienne ? Laisse Jésus briller

Par une autre sentinelle

J’aime observer les étoiles. Dans la petite ville d’Allemagne où j’habite, le ciel fréquemment découvert, révèle, la nuit tombée, la multitude(comptée en milliards) d’astres terrestres peuplant notre galaxie… Une vue qui me ravit à chaque fois, et durant laquelle, mon cœur se souvient de ces mots préférés :

Élevez vos yeux en haut, et regardez;qui a créé ces choses? Cest Celui qui fait sortir leur armée par ordre, et qui les appelle toutes par leur nom; il ny en a pas une qui manque, à cause de la grandeur de Ses forces, et parce quIl excelle en puissance. Ésaïe 40:26

Je suis rentrée à la maison la semaine dernière dans la ville dans laquelle j’ai grandi. Il y a quelques jours, alors que j’étais faire une promenade dans la soirée, et j’observai le ciel, et me rendis tout de suite compte qu’il me serait impossible de voir des étoiles. La raison en fut simple : trop d’éclairage de nuit.

La myriade de lampadaires de ville éclairait le ciel par diffusion de lumière, bloquant ainsi la vue du ciel nocturne.

Quel dommage ! Des lumières artificielles, temporaires, passagères, aussi utiles qu’elles soient, bloquant la vue d’étoiles créées par YHWH Adonaï (Lisons Genèse 1:14-19)  dont les lumières naturelles traversent l’univers en années-lumière, c’est-à-dire des milliers de milliards de kilomètres, avant de rencontrer notre Terre.

Je méditais un instant sur cela, et me rendis compte combien cette anecdote reflète parfois nos vies.

Jésus-Christ est la Lumière éternelle.

 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu; et cette parole était Dieu : Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et sans elle rien de ce qui a été fait, nété fait. En elle était la vie, et la vie était la Lumière des hommes. Et la Lumière luit dans les ténèbres, mais les ténèbres ne lont point reçue.

Il y eut un homme appelé Jean, qui fut envoyé de Dieu. Il vint pour rendre témoignage, pour rendre, disje, témoignage à la Lumière, afin que tous crûssent par lui. Il nétait pas la Lumière, mais il était envoyé pour rendre témoignage à la Lumière. Cette Lumière était la véritablequi éclaire tout homme venant au monde. Elle était au monde, et le monde a été fait par elle; mais le monde ne la point connue. Jean 1:1-10

C’est Lui qui éclaire les Hommes, afin de leur montrer le Chemin vers DIEU (Lui-même). Permettez-moi de préciser que cela ne vaut pas uniquement pour ceux qui sont perdus, mais pour vous et moi qui connaissons le SEIGNEUR depuis quelques temps déjà.

Pour nous, également, YaH’shua reste la lumière qui nous éclaire, et qui ne cesse de nous conduire vers DIEU, afin que nous ne soyons pas dans les ténèbres mais que nous Le connaissions davantage Lui le seul vrai DIEU, et Son Fils qu’Il a envoyé (Jean 17:3).

Et Jésus leur parla encore, en disant: Je suis la lumière du monde;celui qui Me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vieJean 8:12

Mais notre “moi”, représente cette lumière artificielle, “omniprésente” sur cette terre (dans ce monde qui rejette DIEU), élevée, survalorisée et revendiquée, qui empêche la Véritable Lumière venant d’en Haut d’être observée.

Lorsque nous raisonnons en termes de “Moi je”, que nous prenons les devants dans une situation, ou les choses en main, lorsque nous résistons à DIEU et à Sa Parole en refusant de nous y soumettre, lorsque nous ne considérons pas les intérêts des autres, lorsque nous cherchons sans cesse à nous défendre par nous-mêmes, ainsi que nos droits, en refusant de tourner l’autre joue comme le Maître nous l’a enseigné, lorsque nous ne pensons qu’à nous et sommes insensibles à la souffrance de notre prochain, que ce soit un citoyen syrien ou la personne sans-abri devant laquelle nous sommes passés dans la rue en rentrant chez nous sans lui adresser ni mot, ni même regard, alors nous bloquons la Lumière de Christ, empêchant ainsi d’autres de connaître notre SEIGNEUR, Son amour, Sa compassion, Son pardon, Sa bénignité, Sa douceur, aspects de Sa personne qu’Il souhaite révéler aux Hommes aux travers de nous (lisons Matthieu 5:38-48, Matthieu 25:31-46, Jacques 2:8-26).

Quelle est donc la solution ?

Apprenons à éteindre la lumière artificielle du “moi”, effaçons-nous devant YaH’shua, renonçons à l’accomplissement de nos propres désirs, regardons au delà de nous-mêmes. Bien-aimés, ce ne sont pas là des options pour nous, mais des commandements. Si nous disons connaître Jésus-Christ, l’honorerons-nous uniquement dans nos cœurs, sans jamais pourtant appliquer ce qu’Il nous a demandé ?

Soyons plutôt des miroirs, reflétant notre Seigneur sur la terre.

Oui, il est écrit que nous sommes la lumière du monde, et que notre lumière doive briller devant les hommes. Mais ce qui est ici sous-entendu, c’est que nous éclairions les hommes, non en tant que “fausses lumières” bloquant la Lumière du Fils de DIEU, mais étant des lumières par reflet de la Sienne, à l’instar de la lune que YHWH a positionnée afin d’éclairer de nuit (Genèse 1.16), et qui ne possède ni ne produit en elle-même la lumière, mais ne fait que refléter la lumière du Soleil sur notre terre.

Vous êtes le sel de la terre; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi le saleraton? il ne vaut plus rien quà être jeté dehors, et foulé des hommes. Vous êtes la lumière du monde; une ville située sur une montagne ne peut point être cachée. Et on nallume point la lampe pour la mettre sous un boisseau, mais sur un chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Ainsi, que votre lumière luise devant les hommes, afin quils voient vos bonnes œuvres, et quils glorifient votre Père qui est aux cieux.

Laissons Jésus briller au travers de nous, et reflétons Sa personne et non la nôtre afin de ne pas être des entraves au salut des autres. Si “l’amour propre” du Sauveur Lui-même ne fut pas capable de sauver les Hommes, mais plutôt Son abandon à DIEU, Son renoncement et le sacrifice ultime de Sa vie, à combien plus forte raison ne devrions-nous pas suivre son exemple ?

Que DIEU nous soutienne.

Lire les notes suivantes

Quoi de plus normal…

Le vrai disciple (livre)

Ça va vous coûter tout ce que vous posséder

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.